• Choisissez un site
  • FR

Présentation

Mission accomplie pour les vols intercontinentaux !

Retrouvez les détails de l'épopée Solar Impulse durant la saison 2012 : photos, missions et événements.

Après avoir réalisé son premier vol jour et nuit en 2010, puis son premier vol international en 2011, l’avion solaire a su à nouveau repousser ses limites en 2012 : une aventure intercontinentale de 6 000 km qui l’aura mené de la Suisse jusqu’au Maroc, aller et retour, sans une goutte de carburant entre le 24 mai et le 24 juillet dernier.

Durant ce périple de deux mois dénommé « Crossing Frontiers 2012 », le pilote André Borshberg, co-fondateur de Solar Impulse, aura survolé le Massif central français et les Pyrénées aux commandes du HB-SIA avant d’atteindre Madrid. Deuxième étape : un vol transméditerranéen de l’Europe à l’Afrique au-dessus du détroit de Gibraltar. Enfin, lors du vol retour, Bertrand Piccard, initiateur du projet et pilote, aura pu admirer le Puy de Dôme vu du ciel, avant de retrouver ses chers paysages suisses et un chaleureux comité d’accueil à Payerne. 

Les experts d’Altran ont joué un rôle essentiel dans le succès de cette belle aventure, véritable défi en l’état des techniques actuelles. En tant que partenaire officiel en ingénierie, Altran a accompagné techniquement l’avion solaire sur l’ensemble des missions 2012. L’équipe Solar/Altran a ainsi su démontrer sa cohésion et sa force, et gagner tous ses paris depuis 7 ans déjà. Une nouvelle étape vers le tour du monde a été franchie. Le groupe Altran leur fait plus que jamais confiance pour aller jusqu’au bout et réussir.

17 juillet – 24 juillet : de retour à la maison, vol Madrid-Toulouse-Payerne

L’avion solaire a atterri le soir du 24 juillet sans encombre à Payerne, d’où il était parti le 24 mai dernier. Avec ce vol retour ponctué par une escale à Toulouse, Solar Impulse achève avec succès la première aventure intercontinentale au monde réalisée exclusivement à l’énergie solaire. Un retour à la maison bien mérité pour toute l’équipe. Mais surtout, un goût de répétition générale avant le tour du monde prévu pour 2015.

7 juillet – 16 juillet : escale à Madrid

L’escale à Madrid a été l’occasion pour les invités d’Altran de visiter l’avion et de rencontrer les acteurs du projet Solar Impulse. Collaborateurs, clients, partenaires, étudiants, professeurs, médias : tous étaient conviés.

6 juillet : vol intercontinental retour, Rabat-Madrid

Au cœur de cette aventure 2012, le vol extrêmement difficile Rabat-Madrid, en raison de vents latéraux soufflant au-dessus de la péninsule ibérique. La vitesse du vent dépassant celle de l’avion, l’équipe Solar/Altran a fait des prouesses en définissant une trajectoire audacieuse : faire monter l’avion très au nord afin de le laisser ensuite dériver en marche arrière vers Madrid.

13-29 juin : un vol symbolique, Rabat-Ouarzazate-Rabat

L’ambition de Solar Impulse n’est pas de « révolutionner l’aviation », comme le souligne Bertrand Piccard, mais bien d’avancer dans l’exploration de nouveaux possibles. Dans cette perspective, Ouarzazate, la destination finale des vols 2012, était hautement symbolique: la plus grande centrale solaire jamais construite y sera inaugurée d’ici à 2020. Un vol plein de sens donc ; un vol qui a posé aussi de nouveaux défis géographiques et météorologiques.

25 mai - 5 juin : 1er vol intercontinental, Payerne-Madrid-Rabat

Le 25 mai 2012 à l’aube, André Borschberg, co-fondateur du projet, a décollé de la base de Payerne en Suisse : la mission « Crossing Frontiers 2012 » est lancée. Aller toujours plus loin pour mettre en avant le potentiel des énergies renouvelables, telle est l’ambition qui a animé l’équipe Solar/Altran lors du décollage, et qui a permis à chacun d’appréhender avec sérénité les challenges qui n’ont pas tardé à se présenter. 

21 - 23 février : vol virtuel

Les 21, 22 et 23 février, Solar Impulse a préparé la saison 2012 avec un vol virtuel de 72 heures organisé depuis Dübendorf (Suisse). Toutes les équipes, et notamment les ingénieurs d’Altran travaillant sur le projet, ont été mobilisées en permanence pendant ces trois jours, afin de reproduire au mieux les conditions de vol réelles et de valider l’existence de solutions de vols pour les missions à venir.

Focus experts Altran

Portrait

Matteo Bartolini - Expert Altran sur le projet Solar Impulse pour la sécurité
Matteo Bartolini - AlExpert Altran sur le projet Solar Impulse pour la sécurité

Focus experts Altran

Portrait

Cristina Biagi - Expert Altran sur le projet Solar Impulse pour la sécurité
Cristina Biagi - Expert Altran sur le projet Solar Impulse pour la sécurité

Focus experts Altran

Portrait

Luigi Ferriero - Expert Altran sur le projet Solar Impulse pour la sécurité
Luigi Ferriero - Expert Altran sur le projet Solar Impulse pour la sécurité