• Choisissez un site
  • FR

L'ambition du tour du monde

Le rôle d’Altran est absolument essentiel (…) S’ils sont malades, on ne vole pas. Raymond Clerc, directeur de Mission

Solar Impulse est un projet unique : l’avion Solar Impulse 2 (Si2) est le premier avion à vol potentiellement perpétuel, c’est-à-dire qui puisse voler jour et nuit sans nécessité de ravitailler. Il n’utilise aucune énergie fossile. C’est avec le Si2 que l’équipe Solar Impulse tente d’atteindre son objectif initial, réaliser le premier tour du monde en avion solaire. 

Un tel parcours sans la moindre goutte de carburant était considéré comme irréalisable. C’est l’esprit pionnier, et leur confiance en l’innovation, qui a permis à Bertrand Piccard et André Borschberg d’envisager de parcourir plus de 35 000 kms en avion solaire, franchissant ainsi une étape dans l’optimisation des technologies et des énergies renouvelables.. Altran partage cette ambition depuis l’origine du projet, en 2003. 

Le décollage de Si2 le 8 mars 2015 depuis Abu Dhabi a marqué le départ d’une épopée de plusieurs mois. Si2 accomplira ce tour du monde historique en 10 étapes (avec des arrêts en Inde, en Chine et aux Etats-Unis, entre autres), pour un temps de vol effectif prévu d’environ 600 heures réparties sur deux années. Passant l’hiver à Hawaii, l’avion reprendra sa progression l’année prochaine, s’envolant vers l’Amérique du Nord en avril 2016.

Pendant cette circumnavigation, l’avion et ses pilotes ont été et seront confrontés à des conditions extrêmes (les imprévus météorologiques, la gestion du niveau de l’altitude en fonction du relief, le stock d’énergie nécessaire pour les vols de nuit, les variations intenses de température…) le long d’étapes pouvant durer jusqu’à cinq jours et cinq nuits pour la plus périlleuse, qui a tenu en haleine les équipes comme le grand public : la traversée de l’océan Pacifique de Nagoya à Hawaï, au cours de laquelle André Borschberg a battu un record du monde avec 118 heures de vol en solitaire.

Altran guide Solar Impulse

Dans la dernière ligne droite d’un des projets les plus innovants de ce début de siècle, le rôle d’Altran se concentre au Mission Control Center (MCC). La sécurité du pilote pendant de si longues périodes dépend en grande partie de l’itinéraire défini par Altran et son équipe simulation. Les résultats de leurs calculs sont affichés sur une écran dans le MCC.

Route prévisionnelle de Solar Impulse pour le vol Nagoya-Hawaii

Vivez l'expérience Solar Impulse avec Mission Altran

Vivez l'expérience Solar Impulse avec Mission Altran

Solar Impulse 2

Assistez à la construction de l'avion du tour du monde !

Focus experts Altran

Christophe Béesau, directeur de projet Altran en modélisation avancée et simulation pour Solar Impulse
Christophe Béesau, directeur de projet Altran en modélisation avancée et simulation pour Solar Impulse