• Choisissez un site
  • FR

Distributed SOA

Un nouveau mode d’élaboration de l’architecture des logiciels automobile

par Miguel Lopez

Cosimul8 - Réduire le coût et la durée de développement pendant la phase de la conception du produit

A l’instar de la plupart des autres secteurs de l’économie, la construction automobile voit l’informatique et l’électronique prendre une place toujours plus grande dans ses voitures. Parallèlement, les ordinateurs évoluent vers des ensembles composés d’un nombre réduit d’éléments puissants s’appuyant sur des unités de calcul, des réseaux efficaces et des capteurs intelligents. Cette évolution impose de repenser l’architecture actuelle des conditions d’élaboration des logiciels automobile.

 

Notre concept « Distributed Service Oriented Architecture » repose sur :

  • un réseau d’éléments de calcul évolutif,
  • une capacité de communication haut débit,
  • des fonctions et une intelligence centralisées.
La solution Distributed SOA introduit plus de souplesse dans l’intégration des logiciels automobile tout en préservant la vitesse d’exécution fonctionnelle.

Cette nouvelle méthode d’organisation des logiciels va aider les constructeurs automobiles à réduire à la fois coûts et délais de commercialisation en restructurant de manière logique l’architecture de leurs services. Elle va permettre :

  • de développer des logiciels en offrant la capacité de se concentrer sur sa propre spécialité au lieu de perdre du temps et de l’énergie sur le périphérique,
  • d’intégrer facilement des logiciels sans rupture du système d’origine, comme par exemple la possibilité de rajouter une caméra de recul non d’origine qui va être capable de coopérer avec le système existant,
  • d’aider à faire évoluer en continu la logique de distribution.

Pour répondre à de tels besoins en présence de systèmes intégrés, la réactivité de la plateforme est un facteur indispensable à une gestion efficace de la communication et de la distribution des fonctions à l’intérieur de l’écosystème. Si cette approche est à l’évidence pertinente pour l’industrie automobile, elle pourrait s’appliquer à bien d’autres domaines utilisant des systèmes intégrés comme l’énergie, l’aéronautique ou le spatial.

Miguel Lopez, Altran France
Miguel Lopez, Altran France