Mise à jour sur la cyberattaque

Le 24 janvier 2019, Altran a été la cible d’une cyberattaque affectant ses opérations dans plusieurs pays européens. Grâce à une action immédiate, le programme malveillant a été rapidement isolé.

Comme confirmé par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI), ce programme était un virus crypto locker utilisant un code inédit indétectable par les meilleurs pare-feux et mécanismes de défense informatique, et qui a nécessité la création d’un nouveau protocole de restauration spécifique par un fournisseur mondial de services.

Altran reconfirme, sur la base d’une analyse approfondie effectuée par des experts techniques et d’investigation indépendants, qu’il n’y a eu aucun risque possible de contamination ou de propagation à ses clients, et qu’aucune donnée n’a été volée ou perdue.

Altran a mis en place une procédure de restauration répondant aux meilleurs standards, qui sera bientôt terminée. Tous les systèmes et équipements seront pleinement fonctionnels dans les prochains jours. Toutes les opérations clients seront également de retour à la normale dans le même délai.

Tout au long de ce processus, Altran a été en relation constante avec ses clients afin de les tenir dûment informés des conclusions des investigations menées, des différentes étapes du processus de rétablissement et des mesures de sécurité rigoureuses mises en œuvre pendant la restauration des opérations. Altran reste engagé à fournir le meilleur service possible à ses clients, en toute transparence, et entend continuer à le faire.

Afin de protéger les intérêts de ses clients, Altran a pris toutes les mesures nécessaires, notamment en déposant des plaintes et en collaborant étroitement avec les autorités compétentes. Du fait des enquêtes en cours, Altran ne fournira pas d’autres détails avant la présentation de ses résultats annuels à la fin du mois.

Communiqué de presse

Mise à jour sur la cyberattaque

Télécharger
Télécharger